Salto
Quel est le rôle du CSE dans la mise en place de Salto ?
Publié par
Karim
Quel est le rôle du CSE dans la mise en place de Salto ?

Les élus du CSE sont force de proposition au sein de l’entreprise. Leurs attributions économiques et sociales les amènent à échanger avec la Direction dans le cadre de la mise en place d’outils et de services en faveur du bien-être des salariés et d’une meilleure qualité de vie au travail.


Avec Marion Roudaut, experte des solutions à destination des élus du CSE chez notre partenaire HelloCSE, nous vous proposons un petit tour d’horizon des bonnes raisons qu’ont les élus d’échanger avec leur Direction pour la mise en place de l’avantage Salto en entreprise.


Quel est le principe de Salto ?


‍Le principe de Salto est simple : permettre aux salariés de percevoir une partie de leur salaire quand ils en ont besoin. 


Avec notre application, l’accès au fruit de son travail devient flexible, simple et instantané pour le salarié, qui n’a plus besoin d’attendre la fin du mois ou d’effectuer des démarches particulières pour toucher son salaire.


En complément, Salto propose l’accès à des dispositifs éducatifs sur-mesure par le biais d’une structure partenaire agréée, permettant aux salariés d’accéder, entre autres, à des ateliers interactifs d’accompagnement budgétaire.


‍Enfin, Salto proposera très prochainement des outils d’épargne automatisés, afin que tous les salariés puissent très facilement se constituer un matelas de précaution ou une cagnotte pour un projet de dépense future.


En conclusion, grâce à Salto, les salariés peuvent aborder les fins de mois et les imprévus du quotidien plus sereinement, tout en évitant les cercles vicieux d'endettement classiques.


Quelle est la mission de Salto ?


Nous souhaitons apporter une plus grande sérénité financière aux salariés, en stimulant l’impulsion nécessaire à une meilleure gestion de son revenu et de ses dépenses, ainsi qu’en proposant la mise en place d’une stratégie d’épargne. 


‍La mission première de Salto est donc de favoriser le bien-être financier des salariés, qui, par effet de ricochet, impacte positivement la marque employeur de l’entreprise qui déploie cet avantage.‍


Parallèlement à cette mission, nous souhaitons aider les entreprises à devenir plus attractives et plus compétitives, en leur permettant d’attirer plus rapidement et plus facilement les meilleurs profils, en favorisant une plus grande implication de leurs équipes et en réduisant de manière significative leurs turnovers.


Les élus du CSE : en première ligne pour favoriser le bien-être des salariés


L’une des principales missions du comité social et économique est de faire en sorte que les salariés se sentent bien sur leur lieu de travail. Les élus du CSE œuvrent pour le bien-être en entreprise et pour une amélioration constante et continue de la qualité de vie au travail.


En parallèle, les élus mettent en place une politique sociale d’avantages, héritée du CSE, pour notamment favoriser un plus grand pouvoir d’achat des salariés.  C’est par ailleurs dans cette optique que les comités s’engagent auprès de notre partenaire pour mettre en place la billetterie CSE HelloCSE de réductions.


Prendre l’initiative de porter Salto et ses engagements à la connaissance de la Direction est pertinent. Cela rentre directement dans les attributions des élus, et a pour vertu d’impliquer l’ensemble des acteurs clés du dialogue social en entreprise dans un projet commun, en faveur du bien-être financier des salariés : Élus, Ressources Humaines et Direction Générale.


Rien d’étonnant donc à ce que les élus du CSE s’intéressent à Salto. C’est aussi pertinent que légitime ! 


Quels arguments pour la Direction ?


Le bien-être des salariés n’est pas l’affaire exclusive des élus du CSE : la Direction Générale et les Ressources Humaines ont également un rôle à jouer.


Un salarié plus serein et plus autonome est un atout considérable pour le succès global de l’entreprise, c’est la clé de la réussite. Par la mise en place de Salto, la Direction pourra constater une plus grande implication des équipes.


Implémenter Salto, c’est prendre l’initiative de mettre en place un cercle vertueux qui bénéficie à tous les acteurs du dialogue social. Ainsi, les services des Ressources Humaines n’auront plus à s’inquiéter du traitement manuel et chronophage des demandes d’acomptes. De plus, Salto est compatible avec l’ensemble des outils de paie et des outils SIRH de la place et ne nécessite aucun développement supplémentaire de la part des entreprises qui souhaiteraient l’implémenter.


Enfin, le  déploiement de Salto s’inscrit dans un processus naturel de digitalisation des processus en entreprise, une problématique qui concerne tout particulièrement les CSE qui sont toujours en quête d’outils modernes et performants pour mener à bien leurs missions auprès des collaborateurs qu’ils représentent.


Vous n’avez donc aucune excuse pour ne pas faire bénéficier à vos salariés de cet avantage ! 😉